Décryptage des archives 

Extrait du plan cadastral de 1815 du Domaine de la Renolière

IMG_3217.JPG

Extrait du dictionnaire de Célestin Port

DSC_9149.JPG

Bénédiction de la Croix du Bois dit de la Garenne à la Renolière


« L’an mil huit cent soixante douze le vingt huit du mois de juillet nous … soussigné autorisé par Monseigneur l’Evêque d’Angers à bénir une Croix érigée sur sa propriété au lieu dit du Bois de la Garenne par Madame la Vicomtesse D’Aviau de Piolant nous nous sommes rendus processionnellement à l’heure des Vêpres au dit lieu et nous avons procédé à cette cérémonie conformément à ce qui est produit par le rituel en présence de Monsieur le Vicomte D’Aviau de Piolant, de Madame la Vicomtesse d’Aviau de Piolant et de Mademoiselle Marie de la Roulière leur mère et d’un grand nombre d’habitants de la Séguinière. La bénédiction terminée nous avons annoncé que Monseigneur l’Evêque d’Angers accordait sur la demande de Madame la Vicomtesse de Piolant quarante jours d’indulgence à toutes les personnes qui viendraient prier devant cette Croix. »

Bénédiction de la petite cloche


(Elle a été nommée Valentine Georgette par le parrain et la marraine, son poids est de 804Kg)


« L’an mil huit cent soixante quinze, le quatorze mars, eut lieu à la Séguinière la bénédiction d’une belle cloche, sortie des ateliers de l’habile fondeur Monsieur Guillaume d’Angers.
Depuis longtemps, tous les habitants de la paroisse sentaient vivement le besoin d’une seconde cloche. Pour répondre au désir de ses paroissiens Monsieur le Curé fit appel à leur générosité et en quelques semaines il eut recueilli la somme nécessaire.
Monsieur le Vicomte Georges De Piolant, sous-préfet de Marennes et Madame Valentine De Laistre, Vicomtesse de Piolant, si connus et si aimés dans la paroisse qui viennent d’enrichir la fabrique d’un magnifique ornement de drap d’or et d’une aube très précieuse avaient bien voulu accepter de remplir les fonctions de parrain et marraine. Mais au jour fixé pour la cérémonie, n’ayant pu, à leur grand regret et à celui de Monsieur le curé et de ses paroissiens êtres présents furent représentés par Monsieur Augustin Tricoire maire de la commune et par Madame Grasset présidente de l’association de Charité.
Dans un langage clair et sympathique le Révérend Père Lelasseur de la Compagnie de Jésus développa à une assistance très nombreuse et très recueillie les graves enseignements que la cloche nous rappelle chaque jour, et Monsieur le Curé de Notre Dame de Cholet délégué par Monseigneur l’Evêque d’Angers, récita les prières de bénédiction. »