Ah ! Si les pierres pouvaient parler…dans l’aile Ouest, elles raconteraient de nombreuses et bien longues épopées, de la petite histoire de France à l’âme des Mauges…A cet endroit, se trouve la partie la plus ancienne du Manoir de la Renolière (1668). Inhabitée depuis plus de 50 ans, le bâtiment a bien souffert. Toiture, charpente, huisseries, sol, tout est à restaurer.

Restaurer l’aile Ouest du Manoir de la Renolière, et redonner vie au potager/verger pour qu’une douzaine d’adultes autistes aient un cadre de vie et de prise en charge beau, calme et serein où ils puissent s’épanouir et participer à la vie du domaine.


Il n’existe aucune structure spécifique dans le Choletais pour les adultes autistes. Etre autiste est un trouble neuro-développemental  qui n’empêche nullement d’être heureux et utile.

Les travaux sont labellisés par la Fondation du Patrimoine donc validés par l’Architecte des Bâtiments de France et seront réalisés par des entreprises d’Anjou au savoir-faire reconnu pour tout le gros-œuvre, et en chantier participatif pour tout le restant.

  • Travail avec des matériaux anciens comme la chaux, le chanvre, le bois, la terre…

  • Garder l’esprit de la bâtisse : galerie originale de colonnes en granit, architecture clissonnaise, forme de logis vendéen en fer à cheval…

  • Réaménager le jardin protégé en potager (légumes, aromatiques et médicinales), en verger (réintroduire des fruitiers d’Anjou), en basse-cour (volailles et moutons), en site de protection et d’observation de la faune (en particulier des oiseaux - refuge LPO) et activités sensorielles et sportives. Jardin partagé avec les enfants des écoles.

B612.png

Accueil de jour pour adultes autistes


Une aire de stationnement pour une quinzaine de véhicules, bien organisée et sécurisée pour l’arrivée et le départ des résidents et du personnel est nécessaire. Elle se fera à l’entrée du domaine dans un pré. Une entrée déjà existante sera utilisée, par souci d’économie, et ainsi sans perturber la haie bocagère présente avec une essence particulière : un cormier.

Une allée stabilisée sera aménagée du parking à l’entrée du bâtiment côté jardin, réservée à l’accueil de jour. Ainsi la cour du Manoir reste à l’identique, préservée.

acces 4.jpg

Projet du rez de chaussée

Projet du 1er étage